La compagnie

De 2009 à 2020, le Théâtre Déplié a été co-animé par Adrien Béal, metteur en scène, et Fanny Descazeaux, collaboratrice artistique et responsable de la production, de l’administration et de la diffusion. À partir de 2021, la compagnie est accompagnée par le bureau de production L’œil écoute (Mara Teboul). Après des premiers travaux autour de pièces contemporaines (Michel Vinaver, Roland Schimmelpfennig, Guillermo Pisani, Oriza Hirata), Adrien Béal met en scène Le Canard sauvage d’Henrik Ibsen en 2009.

A partir de 2010, la compagnie ouvre sa recherche au travail d’improvisation et alterne les mises en scène de textes avec des créations issues directement du travail mené avec les acteurs.
Est alors créé avec l’acteur Arthur Igual Il est trop tôt pour prendre des décisions définitives, à partir d’Affabulazione de Pasolini (2011), puis se poursuit un travail initié plus tôt sur les pièces de Roland Schimmelpfennig avec la mise en scène de Visite au père (2013).
En 2014, de deux manières différentes, la recherche se porte sur l’écriture de Michel Vinaver, avec la création au plateau du Pas de Bême, puis avec une mise en scène de la pièce Les Voisins pour le festival de Villeréal.
Récits des événements futurs, spectacle écrit au plateau et créé à l’automne 2015, interroge la notion de catastrophe et la manière dont celle-ci détermine notre rapport à la responsabilité.

En mai 2017, la compagnie crée Les Batteurs, spectacle de théâtre et de musique écrit en répétitions avec six batteurs, une réponse à une commande du Théâtre de la Bastille : que pourrait être un choeur contemporain?
En 2018, la compagnie initie un travail d’expérimentation mené sur trois ans avec le même groupe d’actrices et d’acteurs : Adèle Jayle, Julie Lesgages, Boutaïna El Fekkak, Caroline Darchen, Cyril Texier, Etienne Parc, Pierre Devérines. Ce travail donne lieu à la création de Perdu connaissance en 2018 à Dijon, puis des Pièces manquantes (puzzle théâtral), inauguré à l’Atelier du plateau en 2019 et repris au Théâtre de la Tempête à la rentrée 2020. Toute la vérité, troisième volet de ce cycle, a été créé en 2021 à Dijon et Gennevilliers, et devrait être joué lors de la prochaine édition de Théâtre en Mai.
Les premiers spectacles de la compagnie ont été créés au Théâtre de Vanves, à l’Atelier du plateau à Paris, à Lilas en scène et à l’Echangeur de Bagnolet.

La compagnie Théâtre Déplié est associée au T2G – Théâtre de Gennevilliers depuis 2017, et a été associée au Théâtre Dijon Bourgogne de 2016 à 2021.
La Compagnie Théâtre Déplié est conventionnée par le Ministère de la Culture et de la Communication – DRAC Ile de France.

[ haut ]

Adrien Béal, metteur en scène

Adrien Béal a étudié le théâtre à l’université Paris III et au cours de différents stages en jeu ou en mise en scène, notamment au Théâtre de la Colline. De 2004 à 2015, il travaille comme comédien au sein de la compagnie Entrées de Jeu, spécialisée dans le théâtre d’intervention. Parallèlement à cette pratique quotidienne d’un théâtre hors des théâtres, il met en scène ses premiers spectacles, avec le soutien progressif de différents lieux intermédiaires franciliens: le Théâtre de Vanves, l’Echangeur de Bagnolet, Lilas en Scène, la Loge, l’Atelier du plateau.

En 2007, il a créé la compagnie Théâtre Déplié, qu’il co-dirigera avec Fanny Descazeaux de 2009 à 2020. Ses premiers spectacles sont des mises en scène de textes de Michel Vinaver (Dissident, il va sans dire), de Roland Schimmelpfennig (Une nuit arabe) et de Henrik Ibsen (Le Canard sauvage). A partir de 2011, les mises en scène de textes alternent avec la création de spectacles écrits au cours des répétitions avec les acteurs. Il crée avec l’acteur Arthur Il est trop tôt pour prendre des décisions définitives à partir d’Affabulazione de Pasolini (2011, Atelier du plateau). Puis il poursuit son travail sur Roland Schimmelpfennig avec Visite au père en 2013 (Echangeur de Bagnolet). En 2014, il revient de deux manières différentes à l’écriture de Michel Vinaver avec la mise en scène de la pièce Les Voisins au Festival de Villeréal, et avec la création au plateau du Pas de Bême (Th. De Vanves, La Loge). Ce spectacle donne au travail du Théâtre Déplié une visibilité nouvelle, et sera joué près de 200 fois.

Récits des événements futurs, spectacle écrit au plateau et créé à l’automne 2015 au Studio Théâtre de Vitry, interroge la notion de catastrophe et la manière dont celle-ci détermine notre rapport à la responsabilité. En 2017, sur une invitation du Théâtre de la Bastille, la compagnie crée Les Batteurs, spectacle de théâtre et de musique écrit en répétitions avec six batteurs.

Les années 2016 et 2017 marquent aussi un nouveau développement pour la compagnie, avec son conventionnement par la DRAC Ile-de-France, et le début de deux associations avec le Théâtre Dijon Bourgogne et le T2G–Théâtre de Gennevilliers. Fort de ces soutiens, le Théâtre Déplié initie un nouveau cycle de création et un ambitieux projet de permanence non exclusive, avec un même groupe de six actrices et acteurs engagés sur la durée.

Ce travail donne lieu à la création de Perdu connaissance en 2018 à Dijon, puis des Pièces manquantes (puzzle théâtral), inauguré à l’Atelier du plateau en 2019 et repris au Théâtre de la Tempête à la rentrée 2020. Toute la vérité, troisième volet de ce cycle, a été créé en 2021 à Dijon et Gennevilliers, et devrait être joué lors de la prochaine édition de Théâtre en Mai. A l’automne 2020, sur l’invitation du Théâtre Dijon Bourgogne pour le festival I-nov-art, il a créé Hors d’usage, avec et pour un groupe de quinze lycéens.

Parallèlement aux projets du Théâtre Déplié, Adrien Béal a participé, comme assistant ou dramaturge, à des mises en scène de Guillaume Lévèque, Stéphane Braunschweig, Damien Caille-Perret, Julien Fisera, Juliette Roudet, Guillermo Pisani. Il a également mené de nombreux ateliers, stages, formations en milieu scolaire, avec des groupes amateurs, mais aussi avec des acteurs en formation et des acteurs professionnels.

[ haut ]

:: La compagnie

[ Historique ]
[ Partenaires et soutiens ]

[ Adrien Béal ]

:: Ils participent ou ont participé aux projets du Théâtre Déplié

Jean-Baptiste Azéma
Lise Barbut
Sylvie Barras
Damien Béal
Gilbert Beugniot
Anthony Capelli
Benoit Carré
Bénédicte Cerutti
Bérengère Chargé
Florent Chapellière
Eric Charon
Olivier Constant
Charlotte Corman
Anne Cressent
Rémy Darcy
Vianney Davienne
Mariane Delayre
Anouk Dell’Aiera
Fanny Descazeaux
Pierre Devérines
Heloïse Divilly
Yanick Ducord
Gatienne Engélibert
David Farjon
Boutaïna El Fekkak
Christine Gagnieux
Fanny Gayard
Lionel Gonzalez
Perrine Guffroy
Laura Guillot
René Hernandez
Arthur Igual
Julie Jacovella
Adèle Jayle
Arnaud Laprêt
Inês Le Gué
François Lequesne
Julie Lesgages
Suzanne Llabador
Jérôme Lorichon
Pierre-Yves Loup Forest
Louis Lubat
Suzanne Marrot
Martin Massier
Zoumana Meite
François Merville
Benjamin Moreau
Thomas Moreno
Anne Muller
Alexia Nguyen Thi
Kim Lan Nguyen Thi
Jérémie Papin
Etienne Parc
Fanny Paulhan
Anouk Pellet
Andréa Petit-Friedrich
Guillermo Pisani
Pierric Plathier
Marie Pluchart
Jérémie Poirier-Quinot
Rodolphe Poulain
Christiane Prince
Yann Richard
Nicolas Rouesné
Vincent Sauve
Jérémie Scheidler
Grégoire Tachnakian
Elisabeth Tamaris
Mara Teboul
Cyril Texier
Assane Timbo
Jean-Gabriel Valot
Blandine Vieillot
Alma Vincey
Claire Wauthion
Angélique Zaini

:: Les travaux d’Adrien Béal avec le collectif Lavomatic

Une nuit arabe de Roland Schimmelpfennig
La Nostalgie du Martin-pêcheur de Guillermo Pisani
Dissident, il va sans dire de Michel Vinaver